• EMPIRE MAGAZINE - traduction interview du trio - Emma Watson, Daniel Radcliffe et Rupert Grint

    INTERVIEW AVRIL 2009

    EMPIRE MAGAZINE

    Merci UHP pour la traduction

    Daniel Radcliffe :
    Quel honneur de faire partie de l'édition spéciale de Empire créé par Steven Spielberg. Quand je regarde en arrière, au cours des dernières années passées sur l'aventure Harry Potter, la chose qui est restée pareille depuis le premier film est l'atmosphère merveilleuse qui règne sur le plateau. A part le fait de travailler dur, ça a toujours été un endroit plein de plaisanteries et de rires ! J'ai grandi avec une grande partie de l'équipe qui travaillent toujours sur ces films et retourner tous les ans pour continuer cet aventure est un énorme privilège.


    Rupert Grint :

    Je suis si fier de faire parti d'Harry Potter et encore plus fier de représenter les rouquins.


    Emma Watson :

    Sur le premier film d'Harry Potter, quand mon hamster Milly est mort, toute l'équipe m'a fabriqué un petit cercueil entouré de velours et où était marqué "Milly" dessus. Je ne pense pas qu'un hamster ai eu une fin si spectaculaire



    Deuxième page (avec David Heyman et Daniel Radcliffe)

    David Heyman et Daniel Radcliffe sont deux hommes occupés en ce moment. Après tout, ce sont le producteur et la star de Harry Potter, une des plus grande saga de tout les temps !
    En cette fin de mois de mars, ils se préparent pour la sortie du sixième film, Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé; engagé dans le tournage du septième film , Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 1 et dans les derniers arrangements du script du huitième film, Harry Potter et les Reliques de la Mort : Partie 2.

    Vous êtes dans la dernière ligne droite maintenant, comment vous sentez vous ?

    Daniel Radcliffe : Personnellement, Harry Potter représente 10 ans de ma vie, j'ai commencé à 11 ans, et je vais finir cette aventure à 20 ou 21 ans. Ça va être étrange de terminer Harry Potter.

    David Heyman :
    J'ai été dans la pré-production, la production et la post-production depuis 1999. Je n'ai pas dû m'inquiéter d'où le prochain film venait.
    Évidemment, j'avais d'autres films à produire, mais il y avait toujours les Harry Potter qui ressemblent à une grande famille. J'ai connu Dan la moitié de sa vie alors que cela a été un quart de la mienne.


    D.R : Ta fille a 9 ans et je crois qu'elle est née trois jours après que j'ai obtenu le rôle.

    D.H : Il y a eu des mariages et des divorces ...

    D.R : Mon meilleur ami, Will, avait des cheveux bruns et était célibataire. Maintenant, il est avec quelqu'un, a deux enfants et a les cheveux gris.

    Parlons des Reliques de la Mort maintenant. Où en êtes vous ?

    D.H : Nous tournons des scène de la Partie 1 et Partie 2. Nous les tournons ensemble. Mais nous devons aussi faire la promo du Prince de Sang-Mêlé. C'est très dur.

    D.R : En ce moment (Ndlr : Au moment de l'interview fin mars), je tourne une grande scène de combat et c'est génial ! Je suis couvert de poussières et de sang et c'est génial ! Qu'avons nous fait d'autre récemment ? Nous sommes beaucoup occupés en ce moment.

    Quelles ont été les difficultés pour trouver le moment idéal pour la coupure entre les deux parties ?

    D.H : Eh bien, c'est intéressant. Nous avons hésité entre deux ou trois moments et nous nous sommes, en fin de compte, entendus sur un moment que nous pensons est très passionnant, et je pense que ce n'est pas à cet instant que l'on s'y attends le plus.Mais je ne veux pas le révéler. Donc oui, nous avons essayé un moment et ensuite Steve (Ndlr : Kloves, le scénariste) a eu l'idée de le jouer autrement et quand nous l'avons essayé, il l'a bien senti.

    D.R : C'est un moment bourré de suspens ! Je pense que les spectateurs auront le courage de patienter 6 mois.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :